Accueil du site > Métropolitiques > Sentiers d’été

Sentiers d’été

par La rédaction, le 10/07/2015
« La force des éléments », Lège-Cap-Ferret (Gironde). Photo (cc) Étienne (...)
Version imprimable Imprimer   envoyer l'article par mail Envoyer
Métropolitiques prend des vacances d’été. En attendant la reprise de nos publications début septembre, nous vous proposons un parcours parmi les thèmes et les articles parus depuis un an : des débats sur la ségrégation et les politiques de peuplement à la thématique de l’urbanisme et de la ville durables, en passant par les villes du Sud et l’enfance, voici quelques lectures à parcourir ou redécouvrir. Bonne lecture et bonnes vacances !
JPEG - 50.7 ko

Ségrégation et politiques de peuplement

Métropolitiques a consacré cette année plusieurs articles à la question de la ségrégation. En étudiant les transformations socio-résidentielles récentes de l’espace francilien, Anne Clerval et Matthieu Delage montrent que, derrière la tendance à l’embourgeoisement, se cachent des dynamiques de division sociale qui se creusent surtout à l’échelle infracommunale. Mais la ségrégation doit aussi être abordée sous l’angle des politiques de lutte contre celle-ci, conduites au nom de la « mixité sociale », et de leur ambivalence. C’est ce qu’indique l’analyse des politiques de rénovation urbaine dans le contexte nord-américain, qu’il s’agisse des effets pervers des « plans » de lutte contre la « ghettoïsation » à Chicago ou de la manière dont la rénovation urbaine des années 1960 à Montréal participe de la stigmatisation des quartiers populaires de centre-ville. Dans les villes françaises, ces travaux invitent également à déconstruire les discours ambiants, souvent positifs, sur la gentrification, en pointant leurs nombreux effets pervers pour les catégories populaires.

-  « Gentrification ou ghetto », décryptage d’une impasse intellectuelle », Anne Clerval et Mathieu Van Criekingen
-  Démolir pour déconcentrer : les résultats contrastés du Plan de transformation de Chicago, Clément Boisseuil
-  Le « plan Dozois » : quelques leçons de l’histoire de l’urbanisme et des politiques de rénovation urbaine à Montréal, Frédéric Mercure‑Jolette
-  La métropole parisienne : une mosaïque sociale de plus en plus différenciée, Anne Clerval et Matthieu Delage


JPEG - 26.6 ko

Urbanisme, logement et ville durables

Le thème du développement durable s’est depuis quelques années largement invité dans les réflexions sur la ville et l’aménagement. Frédéric Héran montre ainsi que la « ville durable » est devenue un véritable paradigme pour l’aménagement qui se pose en rupture avec les principes de l’urbanisme moderne. D’autres textes s’interrogent sur la fonction des « modèles » dans les pratiques urbanistiques, à travers notamment la critique des « phénomènes de modes » dans les pratiques professionnelles des urbanistes (Jean‑Paul Blais) ou par l’analyse de la circulation du Vancouverism, vaste opération de renouvellement urbain, devenue une référence pour de nombreux projets en Amérique du Nord (Nicolas Douay). À partir d’une lecture socio-historique, Yankel Fijalkow souligne enfin comment la montée en puissance des injonctions au durable dans la production des logements peut être aujourd’hui source de nouvelles inégalités sociales.

-  La ville durable, nouveau modèle urbain ou changement de paradigme ?, Frédéric Héran
-  L’aménageur, roi du copier-coller ? Réflexions d’un urbaniste à partir de ses dérives professionnelles, Jean‑Paul Blais
-  Le Vancouverism : hybridation et circulation d’un modèle urbain, Nicolas Douay
-  De la rénovation urbaine au développement durable : du poids des normes dans le logement (XIXe–XXIe siècles), Yankel Fijalkow


JPEG - 48.7 ko

Du côté des villes du Sud

Si les travaux et les analyses sur les villes occidentales dominent le champ des études urbaines, les autres villes du monde restent mal connues. Plusieurs contributions ont ainsi cette année cherché à éclairer ces autres contextes urbains. Marianne Morange et Amandine Spire nous invitent d’abord à (re)penser les spécificités du « droit à la ville » dans les pays du Sud, dans des contextes pour la plupart post-coloniaux et marqués par de fortes inégalités sociales. Les deux articles suivants s’intéressent plus spécifiquement au contexte africain tout en s’inscrivant dans une posture critique : le premier en revisitant l’histoire des politiques de logement social en Afrique sub-saharienne, le second en dévoilant les logiques néolibérales à l’œuvre dans les processus de fabrication des villes aujourd’hui. Eliott Ducharme revient, quant à lui, sur une des conséquences inattendues du « conflit syrien » : la crise qui affecte la gestion de la distribution de l’eau en Jordanie.

-  Le droit à la ville est-il soluble au Sud ?, Amandine Spire et Marianne Morange
-  Le logement social en Afrique : un modèle à (ré)inventer ?, Alexandra Biehler, Armelle Choplin et Marie Morelle
-  Les villes africaines en quête de nouveaux modèles urbanistiques, Jérôme Chenal
-  La gestion de l’eau en Jordanie face à la « crise syrienne » : entre transition néolibérale et tensions sociales, Eliott Ducharme


JPEG - 21.7 ko

La ville au prisme des enfants

La question de l’enfance et de la socialisation enfantine a longtemps été délaissée et constituait jusqu’à très récemment un angle mort des études urbaines. Métropolitiques a proposé cette année plusieurs travaux qui interrogent la place de ces individus singuliers au sein des mondes urbains. Les deux premiers textes (Bendicht Weber ; Sonia Curnier) questionnent la place des enfants dans la réflexion et la production architecturales et en particulier la manière dont les concepteurs envisagent la socialisation enfantine en ville. Erwan Le Méner et Nicolas Oppenchaim ainsi que Adeline Perrot s’intéressent, quant à eux, aux enfants « vulnérables », qu’il s’agisse de ceux dont les familles résident en hôtel social, ou des « mineurs isolés étrangers » pris en charge dans la zone d’attente de l’aéroport de Roissy.

-  L’enfant : un impensé du travail de conception architecturale ? La trajectoire réflexive de Louis Kahn, Bendicht Weber
-  Programmer le jeu dans l’espace public ?, Sonia Curnier
-  L’attachement à l’école des familles sans logement à l’épreuve de l’instabilité résidentielle, Erwan Le Méner et Nicolas Oppenchaim
-  Une enfance aux portes de la ville. La prise en charge ambiguë des « mineurs isolés étrangers » détenus en zone aéroportuaire, Adeline Perrot


Terrains

JPEG - 10.5 ko

-  En dehors du stade : l’inscription des supporters « ultras » dans l’espace urbain
Bérangère Ginhoux

S’appuyant sur une enquête ethnographique menée à Saint-Étienne, Bérangère Ginhoux montre comment les activités des supporters « ultras » débordent du stade pour s’inscrire pleinement dans l’espace urbain. Elle décrit leur quête de visibilité dans l’espace public et révèle comment la ville devient l’objet d’une compétition symbolique entre les différents groupes.

JPEG - 14.1 ko

-  Le politique dans les rues de Pékin. Une mise en scène urbaine des normes officielles
Judith Audin

Supports d’information et relais du discours officiel dans l’espace local, les messages des autorités constituent des éléments structurants du paysage urbain chinois. S’appuyant sur des observations de différents quartiers de Pékin, Judith Audin montre le caractère normalisant de cet affichage public et le rôle d’incarnation de l’État joué par les agents chargés de placer ces messages.

JPEG - 13.9 ko

-  Les questions sexuelles comme enjeu électoral municipal à Bordeaux. Une campagne décalée par rapport aux logiques nationales ?
Clément Arambourou, Fanny Bugnon, Marion Paoletti et le projet GENEREL

Les élections de 2014 ont été marquées par les manifestations contre le droit au « mariage pour tous » et par l’application de la parité dans la désignation des conseillers communautaires. Comment ces « questions sexuelles » ont elles influencé l’offre électorale ? C’est à cette interrogation que répondent les auteur-e-s d’une enquête collective sur la campagne à Bordeaux en nous invitant à considérer le genre comme un langage politique.

JPEG - 11 ko

-  La production participative d’espaces publics temporaires en temps de crise. Le projet Pla Buits à Barcelone
Paula Orduña‑Giró et Sébastien Jacquot

Le recours à la participation est-il la solution pour l’aménagement urbain en temps de crise ? C’est le choix qu’a fait la municipalité de centre-droit de Barcelone, arrivée à la tête de la ville en 2011, en mettant en œuvre le Plan « Buits ». Elle subventionne ainsi les associations et autres collectifs qui entretiennent les friches urbaines en y développant des activités approuvées par elle, en attendant que la manne revienne… et retrouve une meilleure utilité à ces espaces publics.


Essais

JPEG - 10.9 ko

-  « Je, tu, il, nous sommes Charlie » : ce que se sentir concerné veut dire
Gérôme Truc

Les attentats de ce début janvier ont touché la société française d’une manière inédite. En attestent l’ampleur de la marche qui s’est tenue le 11 janvier partout en France et le succès du message « Je suis Charlie » qui s’est imposé de manière fulgurante, a été partout repris, décliné, puis critiqué, dès après le 7 janvier. Comment penser le sens de la solidarité qui s’est manifesté au travers de ce message ? Quelle en est la spécificité, au regard d’autres événements festifs ou tragiques nous ayant touchés collectivement ?

JPEG - 15.4 ko

-  Qui sont les nouveaux dirigeants locaux du PCF ? Du permanent ouvrier au cadre territorial
Julian Mischi

Amorcé à la fin des années 1970, le déclin électoral du PCF s’est accompagné d’une profonde transformation du profil social de ses dirigeants : aux permanents ouvriers a succédé progressivement une nouvelle génération de cadres, titulaires de mandats électifs, issus de la fonction publique territoriale. Cette évolution est aujourd’hui source de contradictions, comme l’illustrent les tensions internes qui traversent le Front de gauche.

JPEG - 27.9 ko

-  Les transports, ressort et levier de la construction métropolitaine ? Une approche comparée Paris – Lyon – Marseille
Aurélien Delpirou

À Paris, Lyon et Marseille, le développement des transports collectifs est un élément central du projet métropolitain. Toutefois, les enjeux et les démarches sont très différents d’une ville à l’autre. Aurélien Delpirou compare les trois situations et analyse les forces et faiblesses de chacune des stratégies.

JPEG - 15.3 ko

-  Les universités parisiennes dans la tourmente des regroupements
Myriam Baron et Loïc Vadelorge

Depuis 2006, les regroupements d’universités et d’établissements, dénommés « Comue », sont récurrents. Myriam Baron et Loïc Vadelorge défendent l’idée que, au sein de l’agglomération parisienne, les Comue sont inadaptées aux pratiques des étudiants et des enseignants, et reposent sur de nombreuses incohérences territoriales.


Débats

JPEG - 13.6 ko

-  Les Parisiens opposés à la grande hauteur ? Retour sur la concertation autour du projet de la tour Triangle
Gwenaëlle d’Aboville

Le refus des tours exprimé à l’occasion du projet de construction de la tour Triangle masque un rapport des Parisiens à la grande hauteur plus nuancé. Gwenaëlle d’Aboville analyse les arguments mobilisés par les riverains à l’occasion de la phase de concertation et montre la nécessité de dépasser l’idée d’une simple opposition à ces projets, au regard d’une expertise ne reflétant pas seulement des considérations locales.

JPEG - 14.1 ko

-  Des tramways nommés désirs. Entre design et urbanisme fictionnel des réseaux de transport
Luc Gwiazdzinski

En prenant comme clef de lecture le tramway, Luc Gwiazdzinski nous propose une analyse originale et critique des mutations qui affectent la ville et la fabrique urbaine contemporaines. Il montre en particulier comment le tramway, en tant que vecteur de requalification urbaine, est utilisé pour mettre en scène la ville.

JPEG - 13.4 ko

-  Vers un Grand Paris Express du vélo ?
Maxime Huré

Alors que le Grand Paris se dessine, le dispositif de vélos en libre-service Vélib’ demeure centré sur le seul périmètre de Paris et sa proche banlieue. Maxime Huré met au jour les contradictions et les inerties des politiques de mobilité dans la métropole et discute de l’opportunité de relancer le développement du vélo dans les périphéries franciliennes.

JPEG - 11 ko

-  Le télétravail : sortir de l’impasse
Anne Aguiléra, Virginie Lethiais et Alain Rallet

Le télétravail fait depuis plusieurs dizaines d’années l’objet de discours aussi enthousiastes que sont mitigées les observations relatives à sa mise en œuvre dans les entreprises. Anne Aguiléra, Virginie Lethiais et Alain Rallet invitent à mieux en saisir les enjeux en le considérant comme un outil d’aménagement des mobilités plutôt que de leur diminution.


Commentaires

JPEG - 20 ko

-  Les dangers de la sécurité
Médéric Martin-Mazé

Dans Against Security, Harvey Molotch s’appuie sur différents exemples (métro new-‑yorkais, aéroports, La Nouvelle‑Orléans post‑Katrina) pour montrer comment les appareils de sécurité substituent progressivement au bon sens des machines bureaucratiques aux nombreux effets pervers. Il expose en conclusion plusieurs propositions pour une sécurité plus humaine et altruiste.

JPEG - 16.2 ko

-  Les pavillonnaires au jardin
Hervé Davodeau

Régulièrement critiqués dans des registres variés, les habitants des mondes périurbains sont parfois présentés de manière caricaturale comme reclus derrière leurs haies de thuyas. Construit sur une approche « ethnoécologique », l’ouvrage de Pauline Frileux discute ce type de lieux communs et explore les rapports au jardin de ménages pavillonnaires.

JPEG - 12.6 ko

-  Les villes transformées par l’hygiénisme : cent ans d’innovations locales
Sabine Barles

L’hygiène est une « bataille ». La révolution hygiéniste a transformé les sociétés urbaines. Se diffusant de ville en ville, cette bataille, que nous décrit l’historien Stéphane Frioux, s’est appuyée sur une véritable « science appliquée » saisie par une nébuleuse d’acteurs publics et privés. Elle met en évidence l’inventivité et la compétence des territoires.

JPEG - 11.3 ko

-  La fabrique urbaine des patrimoines : nouvelles formes, nouveaux enjeux ?
Vincent Veschambre

Le « patrimoine » n’a de cesse de changer de visage, et la patrimonialisation de prendre des formes nouvelles : l’ouvrage collectif dirigé par Caroline de Saint-‑Pierre, qui fait la part belle à l’étude de cas dans des pays du Sud, en est un nouveau témoignage. Vincent Veschambre souligne ici les enjeux sociaux, économiques et urbains sous-jacents à ces processus.

JPEG - 10 ko

-  Villes contestées. Manifeste pour une géographie urbaine radicale
Sébastien Jacquot

L’ouvrage Villes contestées, paru fin 2014, regroupe des textes jugés majeurs pour la pensée urbaine critique, ici traduits en français pour une plus grande diffusion. À travers la lecture de ce recueil collectif, Sébastien Jacquot révèle la transversalité et l’hétérogénéité des analyses, ainsi que la manière dont ces textes contribuent à renouveler notre lecture des enjeux urbains et territoriaux.

Commenter cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Pour citer cet article :

La rédaction, « Sentiers d’été », Métropolitiques, 10 juillet 2015. URL : http://www.metropolitiques.eu/Sentiers-d-ete,865.html
haut de page

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site