Accueil du site > Métropolitiques > Sentiers d’été

Sentiers d’été

par La rédaction, le 25/07/2016
Sentier du littoral près de Lamorna, Cornouailles, Angleterre (cc) Frans (...)
Version imprimable Imprimer   envoyer l'article par mail Envoyer
Métropolitiques prend ses quartiers d’été. En attendant la reprise de nos publications début septembre, nous vous proposons un parcours parmi les thèmes et les articles parus depuis un an. Des débats sur le logement abordable à la thématique des inégalités dans les espaces urbains, en passant par les développements dans le domaine des transports en France, voici quelques papiers à parcourir ou redécouvrir. Bonne lecture et bonnes vacances !
JPEG - 52.2 ko

Évolutions des transports dans les villes françaises

La mobilité et les transports constituent un enjeu clé pour les habitants des territoires urbains. Si l’Île-de-France demeure l’une des régions les plus concernées, notamment avec l’arrivée du Grand Paris Express, des questions liées à la mobilité se posent également dans d’autres villes françaises, tant dans le cas de métropoles comme Lyon (où l’inauguration d’un nouveau stade de football a mis en lumière l’importance et les – défaillances – des transports en commun) que dans celui des nombreuses villes moyennes qui structurent le pays. Cette année encore, Métropolitiques a continué à alimenter les débats sur ces problématiques.

-  Le passe Navigo à tarif unique en Île-de-France : révolution ou illusion ?, par Marie‑Hélène Massot
-  Le vélo et la marche : les transports d’avenir de l’Île-de-France !, par Julien Demade
-  Les « Grandes Gares » : des projets adaptés aux villes moyennes ?, par Émilie Roudier
-  D’« OL Land » au Parc OL : le grand stade de Lyon contre la ville ?, par Sébastien Gardon


JPEG - 36.5 ko

Perceptions et perspectives du logement populaire

Face à une crise du logement toujours plus aiguë, les réflexions autour de l’habitat abordable et de l’avenir du logement social deviennent plus nécessaires que jamais. C’est la raison pour laquelle nous avons publié plusieurs articles consacrés à l’habitat populaire et au droit du logement en 2015/2016 : celui de Rachid Kaddour sur les représentations des grands ensembles à partir de l’exemple d’une tour emblématique à Saint‑Étienne ; celui de Renaud Epstein qui passe en revue presque 50 ans de politiques de la ville et leurs effets dans les quartiers populaires de banlieue ; celui de Camille François qui étudie les résultats des opérations de démolition–relogement dans les grands ensembles ; enfin, celui de Pierre‑Édouard Weill qui met en lumière les effets pervers du droit au logement opposable.

-  Les limites du droit au logement opposable : entre ineffectivité et effets pervers, par Pierre‑Édouard Weill
-  Les représentations complexes des tours d’habitat populaire. La trajectoire en trois actes de la tour Plein-Ciel à Saint-Étienne, par Rachid Kaddour
-  Jouer de la vulnérabilité résidentielle. Le travail de relogement au cœur de la démolition des grands ensembles, par Camille François
-  Le « problème des banlieues » après la désillusion de la rénovation, par Renaud Epstein


JPEG - 57.8 ko

Espace et inégalités sociales : classe, genre et race

Les inégalités dans les espaces urbains continuent de se creuser, que ce soit en termes de classe, de genre ou de race. Afin de rendre compte de ces situations, Métropolitiques a recensé un certain nombre d’ouvrages sur ces thèmes, tels que Family Fortunes. Hommes et femmes de la bourgeoise anglaise, ou Fugitive Life in an American City. Deux auteures ont par ailleurs partagé leurs constats concernant les divisions sociales et les paradoxes qui existent sur le terrain dans deux territoires très différents : Rio de Janeiro au Brésil, et Saint‑Denis en France.

-  Classe, genre et espace. Genèse de la bourgeoisie anglaise, par Sylvie Tissot
-  Les paradoxes de la lutte contre l’habitat privé dégradé à Saint-Denis : favoriser la mixité sociale ou maintenir les classes populaires ?, par Lina Raad
-  Rio de Janeiro, ville (inégalement) branchée ? Service d’électricité et divisions de l’espace urbain, par Francesca Pilo’
-  Les jeunes Noirs du ghetto sous la menace de la prison. L’incarcération de masse vue d’« en bas », par Akim Oualhaci


Débats

JPEG - 15.8 ko

-  État d’urgence. Au plaisir des préfets, ou la résistible ascension du pouvoir administratif
Pierre Tartakowsky

À l’heure d’une possible décision de prolonger l’état d’urgence et de l’inscrire dans la Constitution, l’observation de la variabilité territoriale de son application met au jour le caractère discrétionnaire de ce pouvoir administratif. En raison du flou quant à son étendue et des difficultés de le contrôler, les réformes annoncées font peser de sérieuses menaces sur les libertés individuelles.

JPEG - 13.7 ko

-  Une répression à bas bruit. Comment les élus étouffent les mobilisations dans les quartiers populaires
Julien Talpin

À partir de l’étude d’une table de quartier à Roubaix, cet article revient sur la façon discrète mais efficace avec laquelle les institutions, et en particulier les élus municipaux, tentent de contrecarrer l’organisation collective d’habitants mobilisés autour d’un projet de rénovation urbaine. Alors que les quartiers populaires sont souvent qualifiés de déserts politiques, cette expérience montre qu’il n’en est rien, mais que tout est fait pour empêcher la structuration de contre-pouvoirs à l’échelle locale.

JPEG - 14.8 ko

-  Quel avenir pour les quartiers précaires de Lagos ?
Guillaume Josse et Margaux Salmon

Lagos, plus grande ville du Nigeria et du continent africain, compte aujourd’hui entre 17 et 22 millions d’habitants, dont plus de 70 % vit dans des quartiers précaires. La plupart de ces quartiers périphériques, construits sur des terrains marécageux, non propices à l’urbanisation, ne sont pas – ou mal – desservis en infrastructures et équipements de base. Les risques sociaux, politiques et environnementaux majeurs qu’induit cette urbanisation démesurée nécessitent de trouver rapidement des solutions.


Terrains

JPEG - 14.2 ko

-  « Enfantillages » : photographier les enfants (et leurs parents) dans l’espace public
Fabien Desage

Pourquoi l’enfant est-il photogénique ? Le sociologue du politique Fabien Desage réfléchit ici à sa pratique photographique et aux raisons qui font des enfants en public un sujet d’investigation visuelle particulièrement stimulant.

JPEG - 15.5 ko

-  Quelle mondialisation pour les petites villes africaines ? Patrimonialisation et mise en tourisme de Lalibela (Éthiopie)
Marie Bridonneau

La croissance démographique de l’Afrique n’est pas seulement absorbée par ses grandes métropoles. Lieux d’intenses transformations sociales, les petites villes s’inscrivent également dans ces processus d’urbanisation. S’intéressant à la ville éthiopienne de Labilela, célèbre pour son patrimoine religieux, Marie Bridonneau montre comment l’internationalisation et la mise en tourisme contribuent à créer de nouvelles inégalités locales.

JPEG - 16 ko

-  « Le marché aux puces de Marseille va-t-il disparaître ? »
Michèle Jolé et William Kornblum

Le marché aux puces de Marseille est au cœur d’une gigantesque opération de rénovation urbaine qui risque de l’effacer de la carte. Michèle Jolé et William Kornblum, deux Marseillais d’adoption, explorent la perte que la transformation de cette institution représenterait pour les habitants et plus largement pour les quartiers Nord de la métropole phocéenne.

JPEG - 10.1 ko

-  Les politiques urbaines en Turquie : entre conservatisme néolibéral et autoritarisme
Gülçin Erdi Lelandais

En Turquie, la mutation autoritaire du régime s’incarne non seulement dans la répression des médias, des chercheurs et des minorités, mais également dans les politiques urbaines. Depuis le début des années 2000, l’urbanisme est guidé par un mélange de néolibéralisme, de conservatisme moral et de répression des groupes urbains subalternes.


Essais

JPEG - 14.4 ko

-  Le skyline de Tokyo, entre constructions opportunistes et ordre caché
Raphaël Languillon‑Aussel

Derrière l’apparent désordre paysager, le skyline actuel de Tokyo obéit à des logiques complexes. Si les tours sont apparues à la fin des années 1960, la verticalisation de Tokyo s’est en réalité construite en deux temps : les années 1980, celui de la construction de la ville globale, puis les années 2000, celui de sa renaissance. Depuis les années 2000, le skyline tend à respecter certains codes spatiaux propres au contexte japonais dans une tension dynamique entre le global et son appropriation nationale.

JPEG - 16.9 ko

-  La rénovation urbaine et le modèle de « l’espace défendable » : la montée en puissance des enjeux sécuritaires dans l’aménagement
Camille Gosselin

En transformant l’urbanisme et l’architecture des cités HLM, la rénovation urbaine ne vise pas seulement à changer l’image et le peuplement de ces quartiers. Elle entend aussi mieux contrôler les espaces publics. Guidée par les principes de la « prévention situationnelle », la mise en œuvre de cette politique traduit la montée en puissance des enjeux sécuritaires dans les aménagements urbains.

JPEG - 7 ko

-  Les espaces publics démocratiques à l’épreuve du terrorisme
Carole Gayet‑Viaud

La blessure infligée par les actes terroristes perpétrés à Paris ce vendredi 13 novembre tient en partie au fait qu’ils ont usé des qualités spécifiques aux espaces publics urbains pour les retourner contre elles-mêmes : hospitalité, suspension des identités et confiance a priori en autrui. Toutes ces caractéristiques sont au fondement des échanges civils dans les espaces publics démocratiques.

JPEG - 14.5 ko

-  La pioche du démolisseur. Les logiques et les masques de la rénovation urbaine (XIXe‑XXe siècles)
Alain Faure

Alain Faure, spécialiste de l’histoire sociale des villes, met en perspective la rénovation urbaine en s’interrogeant sur ses préoccupations sécuritaires, ses obsessions hygiénistes, ses logiques juridiques et ses intentions spéculatives. Son analyse éclaire l’histoire des politiques de peuplement pensées pour une « clientèle riche et solvable : la seule, d’ailleurs, qui ait jamais importé aux yeux du capitalisme immobilier ». Elle rappelle que la rénovation urbaine est aussi une histoire de rapports de force entre la propriété immobilière et la puissance publique, entre les propriétaires et les locataires.


Commentaires

JPEG - 12.8 ko

-  Les grands ensembles : généalogie d’un rejet
Stéphane Füzesséry

Depuis son invention, le modèle urbanistique du grand ensemble a attiré les caméras. Au cours d’un demi-siècle, ces films ont à la fois fixé des images types et fait évoluer la représentation de ces quartiers, participant globalement à leur rejet.

JPEG - 24 ko

-  Au-delà de l’« urbanisation planétaire » : refonder la recherche urbaine contemporaine
Matthieu Giroud

L’ouvrage Implosions/Explosions. Towards a Study of Planetary Urbanization s’inscrit dans la longue tradition de la critique urbaine. Son ambition est de reprendre la thèse de « l’urbanisation planétaire » développée par Henri Lefebvre et de nous donner à réfléchir à une possible refonte théorique des études urbaines

JPEG - 16.7 ko

-  Portraits des gays en gentrifieurs
Laurent Sauvage

Si le terme de gentrification fait désormais partie du vocable des observateurs et des acteurs des politiques urbaines, le néologisme de « gaytrification » renvoie aux transformations de certains quartiers centraux, qui deviennent des lieux d’accueil privilégiés des populations homosexuelles à partir des années 1970. Le livre de Colin Giraud, paru en 2014, éclaire les multiples facettes de cette réalité, à partir d’une comparaison entre les quartiers du Marais à Paris et du Village à Montréal.

JPEG - 15.1 ko

-  Démythifier la périphérie. Plongée dans la suburbia des années 1950
Lionel Francou

Paru en 1960 mais jamais traduit en français, le premier ouvrage de Bennett M. Berger étudie les effets du déménagement d’une usine d’un centre-ville vers une périphérie et démontre que – contrairement à ce que suggéraient les travaux de l’époque – le déplacement des ouvriers vers les « suburbs » ne suffit pas à transformer ceux-ci en membres des classes moyennes. Aujourd’hui encore, ce classique de la sociologie urbaine américaine permet de mieux comprendre un phénomène urbain complexe comme celui de la périurbanisation et invite à la prudence face aux « grands récits » qui tendent à en gommer certains traits.


Entretiens

JPEG - 12.7 ko

-  La France n’est pas une société d’apartheid. Entretien avec Edmond Préteceille
Anaïs Collet et Clément Rivière

Peut-on parler d’apartheid à propos de la France contemporaine ? Au-delà des figures rhétoriques, quels sont les processus à l’œuvre ? La métropole parisienne présente-t-elle des spécificités au niveau international ? Edmond Préteceille propose des réponses à ces questions en revenant sur sa longue expérience de recherche sur les inégalités urbaines et la ségrégation.

JPEG - 14.8 ko

-  La ville selon Frederick Wiseman
Olivier Ratouis

In Jackson Heights brosse le portrait d’un quartier multiculturel du Queens. À l’occasion de la sortie de son film, Frederick Wiseman explique son approche de la ville. De New York, de ses habitants, des transformations que connaissent les métropoles occidentales en général. Il revient sur sa façon de filmer, très spécifique, qui a façonné depuis le célèbre Titicut Follies en 1967 une très riche œuvre et fait de lui l’un des plus grands documentaristes d’aujourd’hui.

JPEG - 24.8 ko

-  Filmer la diversité urbaine à New York
Stéphane Tonnelat

Le quarantième film du documentariste américain Frederick Wiseman est sorti sur les écrans français le 23 mars 2016. Il y revient sur la thématique urbaine, qu’il avait déjà explorée dans divers films, notamment Central Park (1989) et Public Housing (1997). Il choisit cette fois un objet aux contours moins nets que dans la plupart de ses précédents films, le quartier new-yorkais de Jackson Heights, marqué par la grande diversité de sa population.


Summer Reading from Metropolitics

JPEG - 16.1 ko

-  After Fukushima : The Silence of Environmental Organizations on Nuclear Catastrophe
Michael Dreiling, Tomoyasu Nakamura and Nicholas Lougee

The nuclear catastrophe at the Fukushima plants in Japan in 2011 raised global awareness of the massive dangers inherent in nuclear energy and led to the shutdown of almost all reactors in the country. Today, Japan is reopening reactors despite public opinion against it. In this article, the authors show that the silence of most environmental organizations reveals their widespread co‑optation by a political and industrial establishment that has, since the Kyoto Protocol, promoted nuclear energy as a solution to global warming.

JPEG - 14.4 ko

-  Disarm the Police
Gregory Smithsimon

In the current political debates about discriminatory policing, there has been a lack of serious discussion of disarmament. Gregory Smithsimon argues that disarming the police is not only an obvious way to avoid more deaths at the hands of officers, but also a means towards cultivating more respectful relationships between the police and communities of color.

JPEG - 15.9 ko

-  Artists and Industry : Friends or Foes ?
Paul Parkhill

Anti-gentrification activists have castigated artists’ lofts as the vanguard of gentrification, while cities have heralded them as neighborhood revitalization or affordable housing. Paul Parkhill argues that working artists and manufacturing businesses share common interests in affordable, long-term workspace, and that programs like the Artist Studio Affordability Project can create workspace for artists without disrupting urban industries.

JPEG - 15.6 ko

-  When Cities Fail, Babies Die
Monica J. Casper

Detroit, Michigan is often identified as the worst city in the United States, with excessive poverty, racism, and social disorder. The city also faces high infant and maternal mortality rates. Monica Casper explores interconnections among these issues.

JPEG - 25.3 ko

-  Where Did the Bees Go ? New York City Beekeeping Amid Ecological Crises
Lisa Jean Moore and Mary Kosut

The decline and extinction of bees and other pollinators threatens the global food supply. Residents in cities like New York have engaged in the practice of beekeeping to harvest honey and care for this essential species. Ethnographers Lisa Jean Moore and Mary Kosut explore the connections to urban sustainability that this new practice entails.

Commenter cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Pour citer cet article :

La rédaction, « Sentiers d’été », Métropolitiques, 25 juillet 2016. URL : http://www.metropolitiques.eu/Sentiers-d-ete,1001.html
haut de page

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site