La ville selon Frederick Wiseman

In Jackson Heights brosse le portrait d’un quartier multiculturel du Queens. À l’occasion de la sortie de son film, Frederick Wiseman explique son approche de la ville. De New York, de ses habitants, des transformations que connaissent les métropoles occidentales en général. Il revient sur sa façon de filmer, très spécifique, qui a façonné depuis le célèbre Titicut Follies en 1967 une très riche œuvre et fait de lui l’un des plus grands documentaristes d’aujourd’hui.

Entretien réalisé par Olivier Ratouis le mardi 16 mars 2016.

1. Le rôle de la ville dans la filmographie de Frederick Wiseman


2. Un choix de réalisation : dessiner un périmètre autour de l’objet pour le saisir


3. Un regard américain sur la ville ?


4. Jackson Heights, un quartier en tension


5. Donner la parole aux habitants


6. L’image d’une époque

Pour citer cet article :

Olivier Ratouis & Frederick Wiseman, « La ville selon Frederick Wiseman », Métropolitiques, 3 juin 2016. URL : https://www.metropolitiques.eu/La-ville-selon-Frederick-Wiseman.html
©metropolitiques.eu - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction