Construire autrement avec Patrick Bouchain

par Patrick Bouchain & Philippe Simay [26-01-2011]

Mots-clés : architecture | construction | usager

Construire autrement et ensemble, se mettre à l’écoute de la demande des habitants et mobiliser leurs compétences : telle est la démarche militante qui anime Patrick Bouchain depuis plus de 30 ans. Il revient ici sur sa conception de l’architecture, considérée comme un acte politique au service de l’intérêt général.


Dossier : Les nouvelles politiques du logement

1. S’il fallait choisir un mot pour définir votre travail, ce ne serait pas ceux de conception, projet ou figure mais le mot construire : d’abord, parce que c’est le nom de votre agence et aussi parce que c’est le titre d’un de vos livre : Construire autrement. Pourriez-vous nous dire ce que ce mot signifie pour vous ?


2. Vous critiquez le fonctionnement pyramidal de la production architecturale. Voulez-vous dire que l’architecte ne peut plus se poser comme un expert et que le chantier est le lieu d’une redéfinition et d’une redistribution des compétences, y compris celles des usagers ?


3. « Construire ensemble pour habiter ensemble », c’est selon vous se mettre à l’écoute de la demande des habitants. Cette réflexion s’inscrit-elle dans le sillage d’Henri Lefebvre : celle de la critique de la banalisation du quotidien et de la défense du droit à la ville pour tous les citadins ?


4) Vos réalisations sont souvent des lieux de rencontres et d’échanges, où les autres ont leur place. Comment regardez-vous la production actuelle de l’urbain, marquée par des politiques de ségrégation sociale et spatiale, par des stratégies d’exclusion donnant le sentiment que les villes deviennent de plus en plus inhospitalières ?

Pour citer cet article :

Patrick Bouchain & Philippe Simay, « Construire autrement avec Patrick Bouchain », Métropolitiques, 26 janvier 2011. URL : https://www.metropolitiques.eu/Construire-autrement-avec-Patrick-Bouchain.html
©metropolitiques.eu - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction