De la connaissance intime du lieu au contrôle marketing du paysage dans la construction d’un « skyline » - commentaires