Le « Royaume de la femme » et ses multiples usages - commentaires