La métropole parisienne : une mosaïque sociale de plus en plus différenciée - commentaires La métropole parisienne : une mosaïque sociale de plus en plus différenciée 2014-10-18T17:36:23Z https://www.metropolitiques.eu/La-metropole-parisienne-une.html#comment476 2014-10-18T17:36:23Z merci de votre réponse ! La métropole parisienne : une mosaïque sociale de plus en plus différenciée 2014-10-17T08:15:07Z https://www.metropolitiques.eu/La-metropole-parisienne-une.html#comment474 2014-10-17T08:15:07Z Bonjour, En fait, l'article que vous citez (<a href="http://www.metropolitiques.eu/Les-inegalites-socio-spatiales.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.metropolitiques.eu/Les-inegalites-socio-spatiales.html</a>) porte sur les revenus et non sur les catégories socioprofessionnelles, ce n'est donc pas la même chose. Ensuite, la partie de notre article que vous mentionnez dit qu'en général, en Île-de-France, les différences de profil social entre IRIS sont plus fortes qu'entre les communes, tandis que l'autre article se penche sur l'évolution des contrastes à l'intérieur des communes d'un type donné, ce sont deux constats distincts. Enfin, il est possible qu'avec ces données différentes, nous arrivions à des résultats différents. Pour l'Est parisien que nous étudions en particulier, nous observons une hétérogénéisation sociale croissante au niveau infra-communal sous l'effet notamment de la gentrification qui progresse dans certaines communes populaires, mais aussi d'autres logiques d'embourgeoisement, qui ne concernent en général qu'une partie des communes. En espérant que ces précisions vous seront utiles. La métropole parisienne : une mosaïque sociale de plus en plus différenciée 2014-10-15T20:29:29Z https://www.metropolitiques.eu/La-metropole-parisienne-une.html#comment473 2014-10-15T20:29:29Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> dans un article de décembre 2012 " Les inégalités socio-spatiales progressent-elles en Île-de-France ?", les auteurs mentionnaient que :<br class="autobr" /> "Le passage à l'échelon infra-communal des Iris apporte certains éléments de réponse(...) Le tissu des quartiers dans les communes « très aisées » ou « très pauvres » tend à s'homogénéiser ce qui va de pair avec une diminution sensible du nombre total de quartiers dits « mixtes ».</p> <p>Cet article au contraire évoque des "Des contrastes encore plus marqués à l'échelle infracommunale".<br class="autobr" /> Pouvez-vous m'éclairer ?</p>