Le projet urbain nantais : une mise à l’épreuve du modèle Bilbao - commentaires Le projet urbain nantais : une mise à l'épreuve du modèle Bilbao 2018-07-05T15:55:23Z https://www.metropolitiques.eu/Le-projet-urbain-nantais-une-mise.html#comment756 2018-07-05T15:55:23Z <a href="mailto:nadirboumaza@gmail.com" class="spip_mail" rel='nofollow'>L'article est fort intéressant en ce qu'il montre les décalages entre les leçons d'urbanisme pouvant être tirées par x ou y et la pluralité des facteurs déterminant la qualité d'un projet urbain et son évolution dans le temps. Il est illustratif de la nocivité des modes comme des "modèles" si souvent construits par des milieux de l'urbanisme et encensés dans des discours fréquents de professionnels de l'urbanisme c</a>entrés sur des modèles et des réalisations affichés dans les belles vitrines de l'urbanisme commercial et de mode. L'urbanisme comme l'architecture comme l'aménagement comme le développement, est un art et une science, il est variable et évolutif quoique appuyé sur des universaux de la chose, il est savoir et expérience appuyées sur le capital cognitif et sur les principes universels de la relativité générale comme de l'impérativité de travailler en lien avec le réel abordé dans ses différentes dimensionnalités. Il renvoie toujours à la nécessité de penser le projet urbain non pas en fonction de modèles ou de références particulières mais en fonction de principes d'urbanisme universels tels ceux définis par Albert, rappelés par F. Choay ou pensés et travaillés dans le lien direct avec les acteurs de la cité et non point au regard des réussites les plus vendues et les modes les plus rémunératrices... des cabinets et milieux professionnels voire politiques les plus en vue Le projet urbain nantais : une mise à l'épreuve du modèle Bilbao 2014-10-07T22:40:04Z https://www.metropolitiques.eu/Le-projet-urbain-nantais-une-mise.html#comment470 2014-10-07T22:40:04Z Merci pour ce texte intéressant qui fait écho à mes recherches sur les projets urbains des villes nord-américaines. Il me semble important de citer deux sources qui ont approché le travail symbolique autour du projet Ile de Nantes. Le texte de P.A. Bartel dans la revue Vertigo qui présente l'avantage de préciser toutes les étapes des choix politiques de l'époque et j'observe que les propos d'A. Nicolas confirment le travail de Bartel. Et le travail de C.E Houllier-Guibert qui a comparé la capacité de différenciation marketing de deux waterfronts, celui de Montréal et celui de Nantes. Son texte dans le revue du CILAC (pas en ligne malheureusement) montre le succès du waterfront de Montréal alors qu'il n'y a pas de démarche de branding très forte (pas d'icône qui s'impose) tandis que le projet nantais bénéficie d'une multitude d'icônes (éléphant, manège, Buren, hangar à Bananes, biennale... je ne sais plus, je ne suis jamais allé à Nantes) mais la pratique touristique n'est qu'un demi succès sur le plan quantitatif (saisonnalité serrée malgré l'effort du Voyage à Nantes, projet que je trouve fabuleux). Il me semble important de préciser ces deux sources tant la proximité d'analyse est présente, merci pour cette synthèse au regard de Bilbao, j'essaie de mon côté de comparer avec des cas nord-américains ce n'est pas évident. Montréal et Nantes ont le point commun de ne pas avoir de monument visitable (musée, aquarium), ce qui diffère de Bilbao. Je m'intéresse au Navy Pier de Chicago et au Fisherman wharf de San Francisco. Le projet urbain nantais : une mise à l'épreuve du modèle Bilbao 2014-07-12T10:26:08Z https://www.metropolitiques.eu/Le-projet-urbain-nantais-une-mise.html#comment427 2014-07-12T10:26:08Z Très intéressant. Je vous renvoie également,en complément de cette analyse très riche, à un récit d'exploration sur Bilbao que j'ai réalisée lors d'un voyage d'étude en 2011, sur les enjeux du marketing urbain "durable" : <a href="http://www.citybrainproject.org/categorie-12484572.html" class="spip_out" rel='nofollow external'>http://www.citybrainproject.org/categorie-12484572.html</a>