Les gares : matrices de l’imaginaire parisien du XIXe siècle - commentaires