Mobilisation, méfiance et adaptation des architectes devant la demande de durabilité - commentaires Mobilisation, méfiance et adaptation des architectes devant la demande de durabilité 2012-12-23T17:28:24Z https://www.metropolitiques.eu/Mobilisation-mefiance-et.html#comment94 2012-12-23T17:28:24Z Votre article est quelque peu étonnant ! Je ne jugerais que de la partie concernant le quartier des Brichères à Auxerre dont j'ai assumé la réalisation en tant qu'urbaniste et paysagiste. N'ayant pas lu l'enquête à laquelle vous faîtes référence, je ne peux que réagir à ce que vous en dîtes. Affirmer notamment : "L'enquête a montré que les concepteurs avaient adapté leurs pratiques mais aussi et surtout leur discours à ce contexte nouveau et particulier de commande." est une énorme bêtise si vous vous attardez un peu à ce que j'ai réalisé depuis 30 ans et surtout à ce qui a fondé l'élaboration du quartier des Brichères. Lucien Kroll, que j'ai appelé à venir construire la première opération, est un des premiers architectes européens à s'être préoccupé sérieusement de la ville, de l'architecture et de l'écologie. Il avait réalisé notamment l'écoquartier Ecolonia en 1989-1993 en Hollande. Je crains que vous manquiez d'informations sérieuses sur le travail des architectes, urbanistes et paysagistes depuis 30 ans. En vous informant réellement sur ce travail, vous pourriez découvrir que la question écologique, traduite en "Développement Durable", a animé notre travail depuis longtemps. Il est certain qu'il n'a jamais été dominant et toujours passé sous silence par les revues professionnelles sur la lecture desquelles les auteurs de cette étude se sont appuyés. La réduction qui est faîtes à travers 3 "postures" de notre travail est caricaturale et symptomatique d'une absence de connaissances profondes de ce qui a animé la recherche d'architectes à travers le monde depuis les années 70. Il est par contre une posture qui ne changera jamais, celle de ceux qui prétendent faire des "recherches" sans rien apporter de nouveau à la question qu'ils sont censés traiter. Un peu comme si les ethnologues s'étaient contentés de consulter le bulletin téléphonique.