Pour une géographie engagée, à l’écoute des populations - commentaires