Les petits pavillonnaires : perdus pour la gauche ? - commentaires