Besançon, théâtre des gauches irréconciliables - commentaires