Et si l’ingénierie urbaine se posait plus de questions ? - commentaires Et si l'ingénierie urbaine se posait plus de questions ? 2018-07-16T12:23:10Z https://www.metropolitiques.eu/Et-si-l-ingenierie-urbaine-se.html#comment757 2018-07-16T12:23:10Z <p>Un article sur l'aménagement des territoires dont je partage complètement la vision.<br class="autobr" /> L'histoire de chaque territoire est constituée d'oppositions et de particularismes locaux qui forment aujourd'hui un tout. La mettre en récit, c'est comprendre certaines évolutions et blocages, c'est amorcer le travail de coopération, particulièrement en ces temps d'articulation des échelles et des compétences.<br class="autobr" /> Ainsi, faire la somme des éléments qui font l'identité du territoire préalablement à son aménagement en lien avec l'ensemble des ressources qui constitue la maîtrise d'ouvrage urbaine d'un territoire c'est partager le sentiment d'appartenance, assurer la cohésion sociale et territoriale, faire émerger le projet politique, légitimer les décisions collectives.<br class="autobr" /> Sortir du document réglementaire en pensant l'aménagement dans toutes ses composantes (urbaines, sociologiques, historiques, économiques, environnementales, de mobilités…) c'est créer l'adhésion et pas seulement publique.</p> <p>S'appuyer, enfin, sur l'idée que le territoire doit fabriquer la règle.<br class="autobr" /> Comment élaborer des documents d'urbanisme réglementaires et planificateurs en partant du terrain (et avec ceux qui le pratique) ? Comment traduire réglementairement le génie d'un lieu ? avec qui ? Comment privilégier l'identité d'un territoire à l'écriture d'une règle ? autant de question qui ne peuvent trouver leur réponse qu'au travers d'une ingénierie urbaine réinventée, une fabrique d'outil qui nous permette de nous rendre acteurs au lieu de constamment nous adapter.</p> Et si l'ingénierie urbaine se posait plus de questions ? 2017-03-29T12:57:52Z https://www.metropolitiques.eu/Et-si-l-ingenierie-urbaine-se.html#comment710 2017-03-29T12:57:52Z Je souscris complètement à votre analyse. Il y a une multiplicité de compétences diverses qui ne sont pas toujours pleinement exploitées. Il y a également des habitudes et les procédures peut-être suivies de façon trop mécanique. Enfin, en tant qu'expert sur les questions d'archéologie et de patrimoine dans le cadre des projets d'aménagement, je relève comme vous un véritable besoin chez les élus comme chez les citoyens d'un attachement au territoire et à son histoire.