Accueil du site > Les auteurs > Veschambre, Vincent

Vincent Veschambre

Vincent Veschambre est professeur en sciences sociales à l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon (à Vaulx-en-Velin). Il a soutenu une habilitation à diriger des recherches (HDR) en géographie, publiée en 2008, sous le titre de Traces et mémoires urbaines : enjeux sociaux de la patrimonialisation et de la démolition (Rennes : Presses universitaires de Rennes). Depuis, il poursuit l’exploration de la dialectique conservation–démolition et l’analyse des enjeux politiques et sociaux des processus de rénovation et de patrimonialisation.

Parmi ses dernières publications : « La cheminée d’usine, entre totem et tabou : effacement versus appropriation d’un symbole du passé industriel » (2014), L’Homme et la Société, vol. 192, n° 2014/2, p. 49‑68 ; « Lieu de mémoire » et « Patrimoine bâti » (2014), dans le Dictionnaire des inégalités dirigé par Alain Bihr et Roland Pfefferkorn (Paris : Armand Colin, p. 226‑227 et p. 286‑287).

authors

haut de page

Partenaires

  • Centre national de recherche scientifique
  • Fondation Abbé-Pierre
  • Maison des sciences de l'homme Paris-Nord
  • Austin W. Marxe School of Public and International Affairs, Baruch College, CUNY
  • Urban Research Network
  • Forum Vies mobiles
  • Centre national de la fonction publique territorial

Suivez Métropolitiques.eu

  • F
  • T
  • rss

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site