Accueil du site > Les auteurs > Veschambre, Vincent

Vincent Veschambre

Vincent Veschambre est professeur en sciences sociales à l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon (à Vaulx-en-Velin). Il a soutenu une habilitation à diriger des recherches (HDR) en géographie, publiée en 2008, sous le titre de Traces et mémoires urbaines : enjeux sociaux de la patrimonialisation et de la démolition (Rennes : Presses universitaires de Rennes). Depuis, il poursuit l’exploration de la dialectique conservation–démolition et l’analyse des enjeux politiques et sociaux des processus de rénovation et de patrimonialisation.

Parmi ses dernières publications : « La cheminée d’usine, entre totem et tabou : effacement versus appropriation d’un symbole du passé industriel » (2014), L’Homme et la Société, vol. 192, n° 2014/2, p. 49‑68 ; « Lieu de mémoire » et « Patrimoine bâti » (2014), dans le Dictionnaire des inégalités dirigé par Alain Bihr et Roland Pfefferkorn (Paris : Armand Colin, p. 226‑227 et p. 286‑287).

authors

haut de page

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site