Accueil du site > Métropolitiques > Thomas Sauvadet : « Dans les banlieues rouges, il y avait un “nous”, un (...)

Thomas Sauvadet : « Dans les banlieues rouges, il y avait un “nous”, un espoir commun »

le 31/10/2018
 
Pour le sociologue Thomas Sauvadet, la violence des rixes dans les quartiers s’explique, au-delà de la dimension économique, par un effacement de la vie communautaire et du contrôle social. Reste pour les jeunes l’obsession de la consommation.

Lire la suite sur le site de Libération

haut de page
  • Centre national de recherche scientifique
  • Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Suivez Métropolitiques.eu

  • F
  • T
  • rss

Partenaires

  • Fondation Abbé-Pierre
  • Maison des sciences de l'homme Paris-Nord
  • Austin W. Marxe School of Public and International Affairs, Baruch College, CUNY
  • Urban Research Network
  • Forum Vies mobiles

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site