Accueil du site > Métropolitiques > Les ressorts spatiaux de la mobilisation révolutionnaire à Alger

Les ressorts spatiaux de la mobilisation révolutionnaire à Alger

le 07/07/2019
 
Depuis que les Algérien·ne·s se sont mis en mouvement dans l’espace public, le 22 février 2019, la scène politique est rythmée par la déferlante de marches hebdomadaires, décrites par la presse comme autant de « tsunamis », dans les centres urbains des villes principales et secondaires du pays. L’attention, portée sur les revendications et les acquis progressifs du mouvement populaire, a jusqu’ici négligé les formes spatiales de sa mobilisation, pourtant au cœur de la renaissance de la société civile. Or, la lutte quotidienne pour (re)conquérir l’espace public est la raison d’être de ce soulèvement.

Lire la suite sur le site du Forum Vies Mobiles

haut de page

Partenaires

  • Centre national de recherche scientifique
  • Fondation Abbé-Pierre
  • Maison des sciences de l'homme Paris-Nord
  • Austin W. Marxe School of Public and International Affairs, Baruch College, CUNY
  • Urban Research Network
  • Forum Vies mobiles
  • Centre national de la fonction publique territorial

Suivez Métropolitiques.eu

  • F
  • T
  • rss

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site