Accueil du site > Métropolitiques > Les grands ensembles, ces no man’s lands électoraux

Les grands ensembles, ces no man’s lands électoraux

le 19/10/2015
 
Les communes où se concentrent les grands ensembles sont celles où on vote le moins. Les maires y sont élus par une minorité d’administrés, souvent les moins précarisés. Pourquoi ces inégalités politiques ne sont-elles pas reconnues, ni combattues, au même titre que les inégalités économiques et sociales ? Chaque mercredi durant un mois, Libération revient sur les enjeux de l’habitat collectif.

Lire la suite sur le site de Libération

haut de page

Partenaires

  • Centre national de recherche scientifique
  • Fondation Abbé-Pierre
  • Maison des sciences de l'homme Paris-Nord
  • Austin W. Marxe School of Public and International Affairs, Baruch College, CUNY
  • Urban Research Network
  • Forum Vies mobiles
  • Centre national de la fonction publique territorial

Suivez Métropolitiques.eu

  • F
  • T
  • rss

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site