Accueil du site > Métropolitiques > La ville automobile

La ville automobile

le 13/10/2019
 
Dès les années 1920, les problèmes de congestion et de sécurité routière dans les villes ont suscité la montée en puissance d’une expertise, progressivement instituée en discipline scientifique, appelée « science du trafic ». En tablant systématiquement sur la croissance de l’automobilité, les modèles qui la guident se sont faits autoprédictifs et l’automobile a accompagné l’extension urbaine, jusqu’aux politiques de logement favorisant l’émergence d’espaces périurbains organisés autour des infrastructures routières. Or, congestion et insécurité n’ont pas disparu, et s’accompagnent désormais d’une urgence environnementale qui remet en question la viabilité du système. La ville automobile vivrait-elle ses derniers jours ?

Lire la suite sur le site du Forum Vies Mobiles

haut de page
  • Centre national de recherche scientifique
  • Revue soutenue par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Suivez Métropolitiques.eu

  • F
  • T
  • rss

Partenaires

  • Fondation Abbé-Pierre
  • Maison des sciences de l'homme Paris-Nord
  • Austin W. Marxe School of Public and International Affairs, Baruch College, CUNY
  • Urban Research Network
  • Forum Vies mobiles

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site