• Etude intéressante sur la ségrégation sociale.
    La volonté de concentrer des universités sur Saclay ne va pas arranger les choses !
    Je pense qu’une répartition de petits/moyens établissements d’enseignement supérieur sur toute l’Ile de France améliore les possibilités de fréquentations de ces établissements par un plus grand nombre d’étudiants. Certes, comme le montre cette étude, cela n’empêche pas une certaine ségrégation sociale. Néanmoins, la proximité d’un établissement universitaire présente de nombreux avantages : d’abord, le rayonnement local du à la visibilité de l’établissement, ensuite la création d’emplois locaux renforçant le rayonnement local et concourant à moins de chômage, enfin la réduction des trajets domicile établissements et donc gains de temps et d’argent pour les étudiants et les enseignants ; de plus cette réduction des trajets améliore la sobriété énergétique relative aux déplacements.

Signalez un abus

haut de page

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site