Accueil du site > Métropolitiques > « À Paris, le niveau de mixité est de loin le plus élevé »

« À Paris, le niveau de mixité est de loin le plus élevé »

le 28/10/2013
 

Interview avec Jacques Lévy, géographe, professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)

Paris aurait perdu son peuple, chassé par la gentrification. La recherche de la mixité sociale ne serait qu’une illusion, participant au contraire à ce mouvement centrifuge. Dans les pages de Libération, la géographe Anne Clerval développait cette thèse radicale. Jacques Lévy, géographe, professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), récuse cette vision de l’embourgeoisement.

Lire la suite sur le site Libération

haut de page

Les textes publiés sur Métropolitiques sont protégés par le droit d'auteur. Toute reproduction interdite sans autorisation.

Site propulsé par Spip2Mentions légales | Contact | Plan du site